Journal du 1 aout 1939

Légende
en noir :
texte manuscrit original rédigé par J. Auboyer
en rouge (ou barré) :
corrections, par rapport au manuscrit original, portées par C. Marcel-Dubois et l’abbé Falc’hun en vue d’une publication
en vert :
informations données par l’éditeur
en bleu :
mention des photos par l’éditeur

Journée 18 / 1er août – Penmarc’h, Finistère Saint-Guénolé, Hennebont

Ce matin, tournée dans le pays de Brandérion pour distribuer des souvenirs de la mission aux informateurs ; après le déjeuner, préparatifs de départ de Brandérion pour Penmarc’h (photos 1 et 2) . Vers 16h arrivée inopinée à l’improviste de M. Georges Henri Rivière [directeur du MNATP] et de M. Dézarrois. Rapport du travail déjà accompli, mise au point, etc.

En sortant d’Hennebont (note 8), nous avons cassé une lame du ressort à l’arrière droite de la voiture, trop chargée et surtout ayant beaucoup souffert ces derniers jours du mauvais état des chemins de ferme. En conséquence, nous avons dû aller très lentement et allons être obligés de nous priver de la voiture pour la réparation.


NOTE 8 de l’addendum au journal de route (qui comprend, pour les lieux où la mission s’est rendue et au fur et à mesure qu’ils sont traités dans le journal de route, les réponses aux questionnaires qui avaient été lancés avant le départ de la mission et en vue de l’établissement de son itinéraire).

8 – Hennebont (Morbihan)

M. J. Mariette, publiciste à Hennebont (quest. 5/76 reçu le 29 juin 1939) nous donne un aperçu de la "science" des "décompteurs" :

Décomptage pour faire disparaître les dartres :

Derouiden seac’h, seac’h

Dartre sèche, sèche

Neket emen ma hou lec’h

Ce n’est pas ici votre place

Bar skoarn ur pesk, e kreiz er mor

Dans l’oreille d’un poisson au milieu de la mer

E ma hou lec’h hag ou tenzor

Est votre place et votre trésor

Hui zelehè bout ban tan e loskein

Vous devriez être dans le feu à brûler

Pe bar mor e feuein

Ou dans la mer à vous noyer

N’rei ket poen dein anehi

Elle ne me ferait point de peine

Prendre trois fois trois brins de paille. Avec chaque brin, tourner autour de la dartre, en sens inverse du soleil, tant que l’on prononce la formule ci-dessus. Après chaque brin, souffler dans le même sens autour de la dartre. Et ainsi pour tous les brins. Les jeter au feu après s’en être servi. Chaque brin de paille doit avoir un nœud.

Lieux
  • Hennebont
  • Penmarc’h
  • Saint-Guénolé en Penmarc’h
Galerie
  1. détail du porche de Saint Nonnain : bateau en bas-relief (ex-voto) ; 01 août à 12h30 ; Penmarc’h ; Saint-Guénolé ; [photo originale 188]
  2. maison sur la place de l’église ; décor en coquillages incrustés dans le crépi ; 01 août à 12h30 ; Penmarc’h ; Saint-Guénolé ; [photo originale 189]

Journaux de route
Juillet 1939
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Août 1939
L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
© MuCEM 2014 | Fait avec Pleade