Journal du 17 aout 1939

Légende
en noir :
texte manuscrit original rédigé par J. Auboyer
en rouge (ou barré) :
corrections, par rapport au manuscrit original, portées par C. Marcel-Dubois et l’abbé Falc’hun en vue d’une publication
en vert :
informations données par l’éditeur
en bleu :
mention des photos par l’éditeur

Journée 34 / 17 août – Châteauneuf-du-Faou, Finistère Châteaulin

Ce matin nous avons dû aller à Châteaulin dégager et mettre en consigne la caisse contenant les souvenirs distribués aux informateurs.

Cet après-midi nous avons enregistré dans la salle du patronage de Châteauneuf (note 17).

Auparavant nous étions allés, accompagnés du docteur Le Coquil, enregistrer chez Mme Dorval (photo 1)[chant159 (Mme Dorval)]. Avons eu Les mêmes difficultés qu’hier pour obtenir des informateurs. Avons pu cependant réunir Cependant, l’abbé Gueguen, compatriote de l’abbé Falc’hun, et vicaire à Châteauneuf, pu en réunir trois (correction par l’abbé Falc’hun) : Mmes Le Goff et Lamandé et M. Le Meur (photos 2 à 4). [chant 160 (I. Le Goff), 161 (M. Lamandé), 162 (J. Le Meur)]

Nous nous sommes mis en rapport avec M. Yves Le Goff (Yann Yeun ar Go), notaire à Gouézec où nous devons aller travailler demain.


NOTE 17 de l’addendum au journal de route (qui comprend, pour les lieux où la mission s’est rendue et au fur et à mesure qu’ils sont traités dans le journal de route, les réponses aux questionnaires qui avaient été lancés avant le départ de la mission et en vue de l’établissement de son itinéraire).

17 – Châteauneuf-du-Faou (Finistère)

Réponses I à III : La danse principale est la gavotte ; ce sont les sonneurs de biniou de Saint-Thois, pour les noces surtout, et ils se déplacent d’une commune à l’autre ; mais les joueurs d’accordéon leur sont préférés, les jeunes délaissant la gavotte.

Réponses IV : Le pardon de Notre Dame des Pertes a lieu le dernier dimanche d’août. Il ne comporte ni chants traditionnels ni danses.

Réponses V à VII : - Pour l’[Nouvel An], on fait des quêtes de lard.

- Les mariages ont lieu le mardi, moins souvent l’été (M. le docteur Le Coquil, à Châteauneuf-du-Faou, quest. 5/97 reçu le 7 juillet 1939).

- Aux fêtes, il y a un lâcher de canards sur le canal de Nantes à Brest ; les meilleurs nageurs ont le droit de remporter les volatiles qu’ils ont réussi à attraper.

- Une foire aux domestiques a lieu le 1er mercredi de décembre ; ils ne portent ni insignes ni costumes spéciaux (M. Louis Morvan, loc. cit.).

Lieux
  • Châteaulin
  • Châteauneuf-du-Faou
Galerie
  1. Mme Jean Dorval ; 17 août à 15h45 ; Châteauneuf-du-Faou ; devant chez elle ; [photo originale 354]
  2. Mme Isabelle Le Goff ; 17 août à 18h30 ; Châteauneuf-du-Faou ; au patronage ; [photo originale 355]
  3. Mme Marguerite Lamandé ; 17 août à 18h30 ; Châteauneuf-du-Faou ; au patronage ; [photo originale 356]
  4. M. Joseph Le Meur ; 17 août à 18h50 ; Châteauneuf-du-Faou ; au patronage ; [photo originale 353]

Journaux de route
Juillet 1939
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Août 1939
L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
© MuCEM 2014 | Fait avec Pleade